Virtualisation : qu’est ce que c’est ?

Logo Oceanet Technology
Logo Oceanet Technology
Virtualisation : qu’est ce que c’est ?
 

La virtualisation est née quelque temps après le « many core » shift.

Quand les fondeurs de micro processeurs ont commencé à atteindre la limite de densité des puces, il ne pouvait plus augmenter le nombre de Ghz. Ils se sont alors mis à intégrer plusieurs processeurs (core) dans une seule puce, c’est le « many core » shift.
Ces processeurs sont devenus de plus en plus puissants et le nombre de « sous » processeurs qu’ils contenaient ne cessaient d’augmenter.
Les hyperviseurs, qui servaient à lancer des machines virtuelles au sein d’un autre OS se sont alors mis à pouvoir faire tourner plusieurs OS sur plusieurs processeurs, plusieurs Core, différents. En séparant une puce 10 core en 2 cores pour l’hyperviseurs, 4 cores pour une machine windows, 4 autres pour une machine Linux, il devenait possible de séparer les ressources RAM (mémoire) et processeur, sans que l’une des machines ne pollue les ressources de l’autre.
Le système a été très vite adopté, donnant lieu à la virtualisation massive des ressources, puis par la suite à l’industrialisation de celles-ci et au « Cloud’.

Les hyperviseurs, le coeur de la virtualisation

Les hyperviseurs sont les orchestrateurs de cette virtualisation.
Il en existe plusieurs types, édités par plusieurs fournisseurs. Oceanet Technology utilise couramment les suivants pour le compte de ses clients :

  • VMware
  • HyperV (Windows)
  • OVM (Oracle)
  • Xen (Linux)