BLOG

Entre « gros » et « petit hébergeur », Synapsy a choisi OT

nicolas sieller synapsy

Depuis sa création en 2005, la société Synapsy, éditeur de logiciels dans le monde de l’encaissement, possède une problématique sur l’hébergement de ses données et la mise à disposition de ses solutions. Après avoir collaboré avec plusieurs hébergeurs, c’est finalement chez Oceanet Technology que Synapsy a posé ses serveurs. Nicolas Sieller, Gérant, nous livre son retour d’expérience.

OT : Présentez-nous Synapsy et vos solutions.

N.S : Synapsy propose deux logiciels importants lorsque l’on est commerçant indépendant, commerce de détail (boulangerie, fleuriste, traiteur...) ou que l’on gère un réseau de magasins. Le premier est un terminal de point de vente avec écran tactile en magasin où l’on enregistre l’ensemble des transactions. Le second est un outil de gestion commerciale full web pour analyser en temps réel l’activité d’un magasin ou de son réseau de points de vente. Dans un tableau de bord unique, l’ensemble des CA est collecté et il est aussi possible de les comparer aux années précédentes afin de pouvoir se situer et réagir en cas de défaillance.

OT : C’est donc une quantité de flux importante qui transite, l’hébergement est donc un point critique pour vous.

N.S : L’hébergement des données est effectivement un point fondamental depuis la création de Synapsy. Nous ne sommes pas sur un marché très concurrentiel, mais il nous faut tout de même une infrastructure fiable et évolutive pour répondre à la forte croissance actuelle de notre activité. Ce qui n’était pas forcément le cas de nos précédents hébergeurs...

OT : Vous avez eu de mauvaises expériences avant de choisir OT ?

N.S : En petite structure, nous avons d’abord commencé par héberger nos serveurs localement, à Concarneau, là où nous sommes toujours d’ailleurs ! Mais l’infogérance est un aspect que nous ne maitrisions pas, notre débit internet n’était pas des meilleurs non plus... C’est pourquoi, nous nous sommes d’abord tournés vers de grosses structures comme Easynet et Orange Business Service. Même si les prestations étaient bonnes, il nous manquait un suivi client. Nous n’étions qu’un numéro.

Nous avons alors décidé de travailler avec un hébergeur local plus petit, à Concarneau, avec une offre de proximité, un prix compétitif et un très bon relationnel. Mais... techniquement, ce n’était pas ça ! Des pannes de courant sans reprise pour le groupe électrogène, des coupures lors de manifestations comme lors des revendications des bonnets rouges. Mais ce qui m’a marqué le plus a été une coupure lors d’un simple élagage devant le datacenter.

OT : Après avoir testé « gros hébergeur » et « petit hébergeur », vous avez donc tenté une solution intermédiaire ?

N.S : Exactement ! Il y a un an et demi, un de nos clients nous a parlé qu’il hébergeait ses données chez Oceanet Technology. Cela s’est bien passé donc nous avons décidé d’entamer une collaboration. Nous avons été convaincus par le fait de pouvoir visiter les locaux et le datacenter qui abrite d’ailleurs une machine Oracle du tonnerre. Travaillant nous-mêmes avec des bases de données Oracle grâce à leur performance en termes de remontée de flux, le choix était fait !

OT : Oceanet Technology vous a donc convaincu !

N.S : Tout à fait ! Nous avons investi plus d’argent, mais nous voyons en OT un partenaire sur l’avenir, capable de nous préparer à ce qui va tomber plus tard, et à franchir un cap. Nous avons des problèmes de recrutement sur Concarneau (petite annonce : nous cherchons des développeurs !), mais nous pouvons rassurer nos clients sur la fiabilité de l’hébergement de nos solutions !

Site web : Synapsy - Solution d'encaissement tous commerces